mercredi 16 août 2017

Les risques et plaisirs de posséder un véhicule vintage

Cet article s'adresse à ceux qui envisagent l'achat d'un véhicule vintage, 20 ans ou plus, ou ceux qui viennent tout juste de faire l'achat inconsciemment. Pour ceux qui ont déjà les 2 pieds fermes dans l'aventure, félicitations/mes condoléances/bravo/mes sympathies, bref choisir ce qui s'applique.

 

Bien du monde rêve de mettre la main sur une vieille Westfalia ou une vieille van américaine pour pas chère et faire le tour du pays ou simplement partir à l'aventure. Réussir l'exploit à peu de frais par contre est l'équivalent de gagner à la loterie.

Premièrement trouver une Westfalia à rabais est chose du passé à moins de vouloir acquérir une épave qui va servir de plan 3D pour une restoration complète et encore. Les iconiques Volkswagen gardent leur valeur marchande même lorsqu'elles sont dans un piteux état. Un livre pourrait être écrit sur le seul sujet d'en magasiner une.

Les vieilles américaines à rabais commencent aussi à être difficile à trouver à un prix raisonnable et en condition décente. Par contre, si on cherche, il y a encore quelques aubaines à avoir. Il faut garder en tête que le prix d'achat n'est qu'un billet d'entrée qu'on paie pour commencer l'aventure ou le calvaire. Un prix dispendieux à l'achat ne garantit en rien la légèreté des problèmes futurs ou leurs absences. Il faut faire ses devoirs.

Avant toute chose, si vous n'avez aucune connaissance de base en mécanique ou n'êtes pas le genre à vouloir se salir les mains, cet avenue n'est pas pour vous à moins d'avoir les fonds nécessaires pour financer le projet. Beaucoup de fonds.


Le but n'est pas de vous dissuader mais plutôt de vous donner un portrait juste de ce genre de projet. Pour le vivre à tous les jours depuis 4 ans, je sais un peu de quoi je parle. Donc, je vais prendre mon véhicule en exemple pour vous guider à travers ce marécage qui peut devenir un enfer mécanique.

Partons du principe que vous trouvez la perle rare sans sérieux problème de carrosserie et le dessous est sans trou ou pourriture causée par la rouille. C'est une bonne base de départ. La rouille au niveau du châssis et des planchers sont de sérieux cauchemars qu'il faut éviter à tous prix. Ne pas se laisser enchanter par une belle peinture qui peut cacher une catastrophe potentielle.

Coté mécanique, le prix d'une inspection mécanique est un investissement. Surtout si l'historique du véhicule n'est pas documenté. Mon GMC 1980 m'a été vendu avec l'histoire qu'il avait été acheté du propriétaire d'origine qui l'avait garé au chaud à chaque hiver. Elle avait probablement 179 000 km et rien à faire dessus. Elle avait été utilisé par le vendeur pour des sorties de camping pendant les fins de semaines durant les 2 dernières années. Le véhicule était plaqué, donc pas besoin d'inspection.

Je ne suis pas dupe et j'ai même dit au vendeur qu'un camion de 34 ans avait certainement quelque chose à faire dessus. Première surprise, la van n'avait pas été plaquée pour plus d'un an, inspection obligatoire. $4 000 de réparations plus tard, elle était enfin sur la route.

Lors des réparations, j'ai fait un peu d'archéologie automobile pour me rendre compte que le moteur n'était pas celui d'origine. Content de le réaliser, voilà un problème de moins, il ne doit pas avoir le même âge que la van. Je l'ai aussi réalisé  pendant que je remplaçais l'échappement et le radiateur d'origine de 1980! Ce qui met en doute le kilométrage du véhicule.

En effet, je suis entré en contact avec l'avant dernier propriétaire du camion qui m'a informé être le troisième propriétaire. Le moteur avait en effet été changé en...1981 par GM sous garantie et remplacer par un moteur de Corvette. Pas si récent finalement. Par contre, la transmission avait été changé pas longtemps avant la vente. Finalement, suite à une discussion, j'ai pu confirmer que notre van avait en effet 80 000 km lors de notre prise de possession et qu'elle avait été immobile pendant 2 ans suite à son achat par le vendeur.

Pourquoi je vous compte tout ça? Une van de 1980 avec seulement 80 000 km qui a été laissé à elle même pendant 2 ans dehors, c'est pas juste des bonnes nouvelles, au contraire. Un véhicule est fait pour rouler et le fait de rester stationnaire n'est pas une bonne chose. De plus, plusieurs éléments du véhicule, bien qu'en bonne condition, ont 37 ans. Les freins, la direction, le réservoir d'essence et j'en passe, sont des composantes qui devront être remplacées éventuellement. Ce qui amène un plan d'entretien préventif pour remplacer tout ces morceaux un coup que vous allez avoir rattrapé les bébittes urgentes.

Dans notre cas présentement, refaire le moteur même s'il n'est pas défectueux. Par contre, tous les joints d'étanchéité du moteur sont secs et craqués. Il pisse l'huile comme un érable au printemps. Sortir le moteur sur notre van est coûteux et tant qu'à refaire les joints, on fait refaire le moteur par souci de prévention.

Ce qui amène un autre point, trouver un garage ou mécano digne de confiance qui voudra bien travailler sur votre antiquité. Les pièces aussi se font rare et parfois, bien qu'il soit possible de les trouver en ligne, certains garagistes refusent d'installer des pièces qui ne proviennent pas de leurs soins.

Trouver des pièces est possible grâce à des sites comme rockauto.com, les cours à scrap en région, ou les groupe de discussion de votre véhicule soit sur Facebook ou autre. Les gens de VW ont des réseaux étendus de contacts et plusieurs revendeurs.



La question se pose alors, pourquoi se procurer une vieille affaire de même? Tout dépend de votre but et vos capacités. Un vieux véhicule est plus facile à entretenir pour ceux qui font leur propre mécanique. Les réparations et les pièces pour certaines sont moins dispendieuses et le prix à l'achat peut être très moindre comparé à du neuf. Il est question que l'argent qui n'est pas versé en paiement mensuel pour un prêt devra être utilisé pour les réparations. Il s'agit pour vous de déterminer si le retour sur l'investissement en vaut la peine pour vous.

Dans notre cas, nous avons 6 fois le prix de l'achat d'origine investi dans la nôtre. Elle nous revient nettement moins chère qu'une neuve et ce, sans paiement mensuel facile pour les 20 prochaines années.

Notre carte CAA à l'oeuvre.  :)


Bonne route

Gerry

Aucun commentaire:

Publier un commentaire